La disparition - Princess Hewitt

Mon blogue

La disparition

La disparition - Princess Hewitt

Partie en vacances avec ma sœur et mon frère, je n’avais pas prévu de dépenser autant d’argent et j’ai dû leur demander de me prêter un peu de monnaie. Je venais d’investir dans du matériel pour mon activité grâce à un financement privĂ© et je comptais tout. Avec le mauvais temps qui était revenu, de la pluie tous les jours et un vent constant, je me suis acheté un bon manteau en laine. Malheureusement, mon compte de banque n’était pas assez approvisionné, et j’ai été obligée de prendre sur mes économies pour régler le vêtement. J’ai fait et refait mes comptes, je ne comprenais pas qu’il me manque une somme bien déterminée. Avec ce que j’avais à régler chaque mois, mes dépenses fixes, plus ce que je prenais pour mes loisirs, je devais avoir encore une somme assez importante qui couvrait mes petites folies. C’est alors que je me suis souvenue que, pendant mon séjour, j’étais allée dans une boutique de souvenirs et que j’avais pris quelques cadeaux pour mes proches.

J’avais complètement oublié ce détail. J’étais partie pour me promener seule, un matin, et j’avais pris l’automobile pour aller dans la ville la plus proche. Après quelques emplettes, j’avais repris la route sans voir qu’un pneu était dégonflé. Dans un virage, j’ai glissé et, heureusement, le véhicule a ralenti et j’ai stationné sur un bord de route. Mon refuge était sans danger, j’ai pris mon téléphone et j’ai appelé ma famille et un dépanneur. Avant que le garagiste prenne l’automobile, je l’ai vidée de mes sacs de courses, que j’ai posés dans ma chambre en rentrant de cette aventure. Je les ai même rangés dans une valise, pour être sûre de ne pas les oublier. J’avais vidé tous mes sacs, j’en étais persuadée, mais en reprenant le rangement de mes bagages, j’ai repéré un sachet noir, que je n’avais pas sorti.

Le bol en grès, les assiettes assorties, les tasses dans la même matière, les deux planches en bois et les couverts à salade en argent, ces modestes cadeaux étaient destinés à mes voisines et amies qui avaient eu la gentillesse de s’occuper de mes plantes et de mon chat durant mon absence. J’ai réparti les présents entre elles et j’ai même complété ce que j’ai offert par des pochettes de petits gâteaux que j’avais préparé moi-même. Le mystère de la disparition de mon argent était résolu, je pouvais reprendre un livre de comptes exact.