Une charmante voisine - Princess Hewitt

Mon blogue

Une charmante voisine

Une charmante voisine - Princess Hewitt

Marthe est une adorable voisine. Elle est toujours disponible lorsque j’ai besoin de parler, elle me sauve quand il me manque du sucre, elle s’occupe de mon chat lorsque je pars en déplacement, ou en vacances. Ma sécheuse était défectueuse, et Marthe m’a envoyé les coordonnées de son frère qui travaille pour une entreprise de réparation d’électroménagers. Elle est présente si souvent, qu’elle est comme une tante. Alors, quand j’ai appris la date de son anniversaire, j’ai voulu lui offrir un cadeau digne de tous les services qu’elle m’avait rendus. Je sais qu’elle aime la mer, mais elle ne part que très rarement. Comme j’ai une amie, Jessica, qui a une maison située près de la mer, j’ai organisé un séjour pour ma voisine dans ce lieu plus que charmant. La maison est grande, pourvue d’une piscine chauffée, d’un grand salon et de plusieurs chambres.

Je ne voyais pas ma voisine aller seule dans cet endroit aux proportions impressionnantes. J’ai cherché, discrètement, à la sonder pour avoir une idée d’accompagnateur ou d’accompagnatrice. Pour ma part, je ne pouvais pas me libérer aux dates prévues. Après plusieurs jours d’habiles questions, j’ai réussi à avoir le nom d’une personne qu’elle appréciait. Sa nièce Isabelle serait parfaite dans ce rôle. Pour contacter cette jeune femme, qui m’était inconnue, ce fut assez compliqué. Mes investigations furent dignes de celles d’un détective chevronné. En visitant un appartement aux Jardins des Seigneurs, j’ai rencontré un ami qui était régulièrement en contact avec la femme que je cherchais à joindre. Je lui ai envoyé plusieurs messages avant qu’elle me réponde.

Elle pensait qu’elle était démarchée par de la publicité. Elle ne s’attendait pas à être contactée par une personne qui voulait offrir des vacances à sa tante. Elle me remercia de l’avoir choisie, et elle m’aida pour planifier ce séjour. Pendant deux mois, je n’ai rien pu dire à Marthe. Elle fut très émue quand elle découvrit ce que j’avais préparé en secret avec Isabelle. Elles passèrent des moments formidables dans cette maison où tout était prêt à les recevoir. J’avais veillé à ce que le réfrigérateur soit plein à leur arrivée, que les chambres soient prêtes et la piscine à une température idéale pour qu’elles puissent se baigner dès qu’elles le souhaitaient. Elles m’envoyèrent des photos de ces instants magiques, hors du temps. C’étaient leurs propres commentaires. Je fus réjouie de voir que mon cadeau avait été apprécié par les deux femmes, qui le méritaient amplement.